Captive, les nuits de Shéhérazade – entre romance et orient

Pour ma toute première chronique sur ce blog, je choisis tout simplement de parler de ma dernière lecture, pour laquelle j’ai plutôt… un bilan mitigé.

CAPTIVE – RENÉE AHDIEH (Romance/Aventure)

couv57889235

« Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid… »

448 pages, publié chez Hachette Romans le 30 septembre 2015.

CRITIQUE

L’histoire se déroule au Khorassan où Shéhérazade, jeune fille farouche au caractère bien trempé, compte bien se venger de la mort de sa meilleure amie Shiva en se portant volontaire pour épouser le Calife, Khalid. Au grand malheur de ses proches, car aucune des précédentes épouses de Khalid n’a jamais survécu à l’aube de leurs noces. En effet, pour une mystérieuse raison, l’homme les assassine toutes…
C’est donc emplie d’une haine sans bornes que notre petite Shazi (pour les intimes) va se donner une mission : tuer le tyran qui a assassiné son amie d’enfance. Mais comme, bien-sûr, jamais rien ne se passe comme prévu dans les livres, la belle va commencer à éprouver des sentiments… contradictoires vis-à-vis du Calife. Ce qui va en outre énerver Tariq, l’ami d’enfance de la jeune fille, qui tentera coûte que coûte de l’éliminer pour enfin sauver Shéhérazade de ses griffes. Et attention, ,c’est là que je déclenche l’alerte triangle amoureux ! Mais parlons avant tout des points positifs avant d’aborder les choses qui fâchent.

Quoi de mieux qu’une lecture qui nous emporte loin, vers les déserts brûlants et les odeurs épicées de l’Orient, pour passer son été ? C’est avant tout dans l’espoir d’être dépaysée que j’ai commencé ce livre, et je crois que j’ai été servie de ce côté-là. En effet, on se balade dans le désert avec les Touaregs, on respire les effluves de jasmin et de thé à la menthe, et l’auteur a très bien réussi à retranscrire l’atmosphère des Mille et une nuits. Rien que pour cela, ce livre mérite d’être lu. Mais plus encore, elle nous offre même toute une suite de mots arabes savants tout au long du récit, et j’ai d’ailleurs dû plusieurs fois revenir en arrière pour me souvenir de leur signification. Avec sa plume délicieuse, Renée Ahdieh nous plonge au cœur de son récit, et éveille tous nos sens. Bref, l’ambiance est au rendez-vous et nous envoûte… peut-être au détriment du reste ?

Ce que je reproche à ce livre, c’est que l’on baigne dans les clichés. Je dois vous avouer qu’en ce moment, j’ai beaucoup de mal concernant les romances et surtout, j’ai du mal avec quelques schémas que l’on retrouve trop souvent à mon goût. Il y a par exemple l’éternel et fameux triangle amoureux. Vous savez, celui de l’héroïne déjà amoureuse de son ami d’enfance, mais qui rencontre LE gars qui fera finalement battre son cœur. Il y a aussi le cliché du garçon monstrueux, sans cœur et sans pitié, qui va complètement changer de personnalité à cause de CETTE fille, dont il tombera éperdument amoureux… Heureusement, l’idée de vengeance est présente tout au long du roman et  vient contre-balancer ce côté que je n’ai pas aimé.

De plus, certains points auraient mérité d’être mieux exploités, et j’attendais de l’auteur un peu plus d’approfondissement dans certains aspects de son intrigue. C’est là que je pense qu’elle s’est plus appliquée à nous décrire son univers et à émerveiller nos sens plutôt qu’à construire une intrigue complexe et bien menée.

En clair, si vous êtes fans des romances un peu clichés, des personnages au caractère fort et si vous aimez être emportés et avoir tous vos sens en éveil… ce roman est fait pour vous !

13 / 20